Author Archives: Anne Cassistat

Lucy, grande danseuse égyptienne

Lucy est une magnifique danseuse égyptienne et célèbre actrice au Caire en Égypte.

Très féminine et toute en délicatesse, avec son style élégant et raffiné, elle est toujours agréable à regarder. En plus d’être d’une grande beauté, elle est une actrice, musicienne et danseuse égyptienne de grand talent. Lorsqu’elle danse, elle devient littéralement la musique tellement sa danse est moulée à celle-ci. Les mélodies, les rythmes, les nuances, le contexte de la musique sont communiqués à travers ses mouvements. Elle a une compréhension profonde des textes et de la musique arabes. Elle sent et vit profondément la musique! À ses yeux, la danse est un cadeau qu’elle offre au public. Selon elle, chaque danseuse doit permettre à son coeur et à sa personnalité de briller à travers sa danse.

Lucy serait la deuxième danseuse égyptienne de Raqs Sharqi après Samia Gamal, à exceller dans les mouvements de bras plus gracieux et les mouvements du haut du corps. Lucy effectue entre autres des shimmys d’épaules sobres, jamais déplacés. Elle reprend les élèves qui effectuent ces mouvements avec trop d’intensité. Lucy maintient toujours une posture très équilibrée, élevée et gracieuse.

En 1992, Lucy a fait l’objet d’un article dans un numéro du National Geographic titré « Le Caire Unveiled« . Elle a été l’une des danseuses les plus populaires de l’ère pré-moderne de 1990 à 1999. Lucy a atteint une notoriété presque du jour au lendemain. Elle danse toujours et elle offre des ateliers de formation dans lesquels elle communique son amour de la danse à travers le monde. Lucy improvise toujours lorsqu’elle danse. Même lorsqu’elle enseigne, elle n’enseigne jamais de chorégraphie. Elle enseigne les techniques, mais lorsque vient le temps de danser, elle demande aux élèves de la suivre du mieux possible.

Lucy s’est marié à 16 ans. Elle et son mari sont les propriétaires de la boîte de nuit Parisiana sur Pyramid Street à Gizeh, où elle se produit encore ainsi que de nombreux artistes.

Vous pouvez apprécier le grand talent de Lucy en cliquant sur les quatre liens suivants :

Lucy, danseuse égyptienne au Caire en Égypte

Lucy, élégante et raffinée.

Lucy interprète un magnifique taksim.

Étant donné que Lucy improvise toujours, il est intéressant de comparer deux interprétations différentes d’une même musique.

Lucy, danseuse égyptienne

Lucy, danseuse égyptienne

Sources
www.gildedserpent.com
www.wikipedia.org

Afin de recevoir les articles à venir, inscrivez-vous à la liste d’envoi en cliquant sur le lien suivant :
Liste d’envoi

Article parut dans le journal de Lévis

Danse au féminin : pour exprimer votre féminité

Publié le 02 mars 2016 14h43

Danse au fminin

Danse au féminin

Établie depuis l’automne sur la Rive-Sud, l’école de danse professionnelle Danse au féminin est située à la tête des ponts, au 1110 boulevard, Guillaume-Couture. On y offre des cours de qualité en privés, semi-privés, en groupe et en entreprise, de danse orientale, de salsa en solo et diverses combinaisons de fusions possibles entre l’oriental, la salsa, le flamenco, le tango et l’afro-brésilien, aux femmes de la région souhaitant se réaliser en exprimant leur féminité, leur permettant du même coup de se ressourcer en s’accordant un moment d’évasion dans la danse.

«J’offre des cours de danse depuis 2004 sur la Rive-Nord. J’ai constaté que plusieurs de mes élèves résidaient sur la Rive-Sud et j’ai décidé de faire le saut afin d’offrir mes services le plus près possible de ma clientèle», explique Anne Cassistat, la propriétaire et professeure de Danse au féminin, sur l’arrivée de son école à Lévis.

Passionnée de la danse depuis 1988, Anne Cassistat est professeure, chorégraphe et danseuse professionnelle sous le nom de Rhazèla depuis 2004. Formée auprès de nombreux professeurs d’ici, mais aussi de grands maitres de calibre international, l’ancienne enseignante de piano classique et pianiste dans des orchestres de musique latine est également appréciée dans le milieu pour son style raffiné et sa façon d’interpréter la danse dans la musique.

Forte de ces nombreuses connaissances et de son talent, la professeure de danse au féminin peut ainsi faire autant découvrir des styles de danse aux débutantes, améliorer les habiletés des danseuses intermédiaires ou expertes, «coacher» des professeures ou créer des chorégraphies.

En plus de développer les talents de ses élèves, Anne Cassistat s’assure que ses cours se déroulent dans une bonne ambiance, le plaisir et le respect afin que les participantes puissent profiter au maximum des avantages que la danse procure, tels que l’amélioration de la posture, de la souplesse et de la tonicité, de la santé cardiovasculaire et de la détente. La danse est aussi un excellent moyen pour développer la confiance en soi et sa créativité.

Les femmes, groupes d’amies ou les duos mères-filles qui désirent en apprendre davantage sur Danse au féminin ou qui désirent s’inscrire aux cours offerts lors de la session de printemps peuvent consulter le www.danseaufeminin.com ou joindre Anne Cassistat au 418 688-6886. Notez que lors de la première semaine d’une session, les personnes intéressées peuvent effectuer un essai gratuit sur réservation.

Danse au féminin : pour exprimer votre féminité

Contactez-nous

Danse fusion tango-orientale

Styles fusionnés dans la danse comme dans la musique

La magnifique musique brillamment fusionnée par Mario Kirlis, La Cumparsita, est un tango d’origine, agrémenté de tabla, le principal instrument de percussion dans la musique orientale. Les touches de tabla viennent à chaque fois appuyer l’intégration du style oriental. Superbe combinaison, permettant ainsi de fusionner la danse orientale et la danse tango. Certaines parties de la chorégraphie plutôt en grands déplacements avec des jeux de jambes, rappèlent davantage la danse tango, alors que d’autres parties mettent davantage en valeur le style danse orientale avec ses vibrations, shimmys d’épaules et de hanches. Par moment, la mélodie rappèle aussi le taksim de la musique orientale, permettant du même coup l’utilisation des mouvements de taksim(ondulations, mayas, cercles et huit de bassin, roulements d’épaules, etc.), respectant ainsi les changements de style dominant. Les superpositions de divers mouvements offrent des défis intéressants aux élèves. Avec les jolis mouvements et ports de bras, cette création est empreinte de féminité, d’élégance et de raffinement.

Voici une partie de la chorégraphie en création, créée et interprétée par Rhazèla pour ses élèves.

Cette danse s’adresse à des élèves de niveau intermédiaire à avancé. Il est possible d’enseigner cette chorégraphie à des groupes, en atelier intensif de 4 heures, sur invitation dans toutes les régions du Québec. Enrichissement et plaisir sont assurés! Pour prendre entente, contactez Danse au féminin :
Contactez-nous

danse

danse